8 conseils clés pour intégrer le marché du droit des affaires

 

Au sein du cabinet d’affaires Mayer Brown, Matthieu Galian, Fondateur de Bridge Consulting, un cabinet de Consulting en Stratégie et Ressources Humaines, ainsi que le département des Relations Entreprises de l’école HEAD répondent aux interrogations des étudiants sur la thématique suivante :

« RÉUSSIR SON INSERTION EN DROIT DES AFFAIRES »

(Lire la suite…)

COMMENTER CET ARTICLE


La création du Marché Unique du Numérique en Europe

Les propositions européennes de réforme de la Propriété Littéraire et Artistique

Le mardi 23 mai 2017 l’école HEAD  a eu l’honneur d’accueillir Maître Béatrice Delmas-Linel, Avocate Associée chez Osborne Clarke Paris, ainsi que le professeur Nicolas Binctin, enseignant-chercheur, au cours d’une conférence portant sur le projet de marché unique du numérique appliqué au droit d’auteur.
Internet et les nouvelles technologies transforment le monde dans lequel nous vivons.

(Lire la suite…)

COMMENTER CET ARTICLE


Le juriste et le robot : l’intelligence artificielle au service de la justice ?

Mardi 25 avril 2017 Maître Matthieu Brochier, Avocat à la Cour, Coordinateur de la Clinique du Droit HEAD a reçu Monsieur Louis Larret-Chahine, cofondateur de Predictice, ainsi que Maître Antoine Dubucq, Avocat à la Cour, coordinateur de la Clinique du Droit d’Aix-en-Provence, lors d’une conférence sur le sujet : «  Le juriste et le robot « . (Lire la suite…)

COMMENTER CET ARTICLE


Et si le droit n’existait pas ?

Selon le mot de Jean-Jacques Rousseau, la liberté sociale consiste en « l’obéissance à la règle que l’on s’auto-prescrit », c’est-à-dire que nous ne nous épanouissons singulièrement au sein de la collectivité par le truchement d’une organisation préexistante des rapports entre individus. Pour ce faire le droit tient une place centrale.

Toutefois dans son acception contemporaine celui-ci occupe dans la psyché collective, le rôle d’une science trop souvent rigide et répressive, freinant l’initiative.

A cet égard ce sujet nous invite à questionner la pertinence du contrat social tel qu’institué par les Pères de la Société moderne.

Comment peut-on s’en inspirer pour en rebâtir un nouveau plus pertinent, soucieux de rassurer nos concitoyens ? Comment le droit peut-il reprendre le dessus sur la perception erronée que chacun s’en fait pour être à nouveau justement appréhendé comme un outil de progrès et non comme l’instrument de la tyrannie et de l’immobilisme ?

David Gordon-Krief, avocat de naissance et associé au sein du cabinet UGGC, a toujours eu à cœur de défendre les couleurs du droit et plus particulièrement de la profession d’avocat. D’une part, en tant que praticien de haut vol, et d’autre part, par le biais de mandats de premier plan, à la présidence d’associations telles que l’UJA, UNAPL, ou encore en tant que membre du Conseil de l’Ordre, et enfin en tant que président du Groupe des professions libérales au Conseil Economique Social et Environnemental.

Nicolas Boudot, avocat de formation, s’est quant à lui orienté vers la communication politique et la stratégie et enseigne ces matières à l’Ecole de Formation du Barreau tout en étant associé au sein du cabinet Tilder.

(Lire la suite…)

COMMENTER CET ARTICLE


Le rapport Haeri sur l’avenir de la profession d’Avocat

L’avenir de la profession d’avocat

Le 22 février 2017 l’école HEAD et Matthieu Brochier, Avocat associé au sein du cabinet Darrois Villey Maillot Brochier et Coordinateur de la Clinique du droit HEAD, ont eu le plaisir de recevoir Maître Kami Haeri et Maître Eléonore Hannezo pour échanger sur le contenu du rapport intitulé « l’avenir de la profession d’avocat ».

Maître Eléonore Hannezo  a indiqué que l’un des objectifs du rapport était de dresser un bilan représentatif de la profession, avec cette particularité que le métier est exercé de façon différente en fonction du lieu d’exercice (Paris-Province), de l’âge de l’avocat et des structures d’exercices. Les avocats qui exercent à titre individuel et ceux qui travaillent pour des grandes entreprises ne font pas le même métier. (Lire la suite…)

COMMENTER CET ARTICLE


Droit et Technologie – Les nouveaux outils de l’Avocat

Mardi 10 janvier 2017 Matthieu Brochier a eu le plaisir de recevoir Nicolas Bustamante et Benjamin Pitcho pour échanger avec les étudiants d’HEAD

sur les nouvelles technologies et leur impact sur l’exercice de la profession d’Avocat.

Matthieu Brochier a introduit le débat en interrogeant ses invités sur l’intelligence artificielle et la place réservée aux avocats.

Benjamin Pitcho est Avocat, Maître de Conférence à Paris 8, Membre du Conseil de l’ordre des Avocats de Paris, Coordinateur de l’Incubateur du Barreau de Paris et responsable de la Clinique Juridique de l’Université de Paris 8.

Il pense que jamais les avocats ne seront totalement supplantés par les robots. Seulement certaines activités répétitives telles que la rédaction d’actes pourront être effectuées grâce à l’intelligence artificielle.

Quelle est la place de l’innovation dans la profession ?

(Lire la suite…)

COMMENTER CET ARTICLE


Soirée tutorat

Le mardi 21 novembre l’école HEAD a accueilli les tuteurs de la 5ème promotion.

Comme chaque année depuis sa création, l’école propose à ses étudiants un accompagnement personnalisé par des tuteurs très qualifiés qui ont à cœur de transmettre un savoir, ouvrir leur univers et offrir du temps.

  • Le tutorat, à quelles fins ?

 La relation tutoré-tuteur permet aux étudiants d’affiner leurs connaissances de la profession, de recevoir des conseils personnalisés sur leur projet professionnel, car comme le disait Oscar wilde « Be yourself, everybody else is already taken ».

Jean Philippe Lambert, Fondateur de l’école, et Président Associé du Cabinet Mayer Brown, a expliqué aux étudiants que les tuteurs avaient pour rôle de leur transmettre leur expérience et créer un lien avec eux. Qu’il était important pour les étudiants d’échanger avec quelqu’un de neutre.

David Gordon Krief, Associé du cabinet SBKG&Associés, tuteur, a expliqué aux étudiants que pour lui, l’objectif de l’école était de leur permettre,  comme futurs collaborateurs, d’être immédiatement opérationnels. HEAD essaye de trouver des pépites, des jeunes qui ne pensent pas pareils, qui sont différents.

(Lire la suite…)

COMMENTER CET ARTICLE


Les enjeux de la régulation de l’économie collaborative

Le mardi 8 novembre 2016 Matthieu Brochier a reçu dans le cadre de ses conférences « les premiers pas de l’avocat » Maître Arthur Millerand, avocat au Barreau de Paris et Madame Clara Brenot, Public Policy Associate chez UBER.

Matthieu Brochier a eu l’idée de créer le cycle de conférences « les premiers pas de l’Avocat », pour apporter aux étudiants d’HEAD une image innovante de l’avocat, leur permettre de bénéficier d’un échange d’expérience, et d’avoir une idée plus précise de « ces gens de loi et de droit ».

 Le thème de l’économie collaborative est d’actualité puisqu’il fait l’objet d’une utilisation quotidienne par chacun d’entre nous.

(Lire la suite…)

COMMENTER CET ARTICLE