Conférence « il n’y a pas que le droit dans la vie » Elie Chouraqui témoigne

Peut on vivre en racontant des histoires ?

Conférence Élie Chouraqui/HEAD

Le Mardi 11 octobre 2016, Elie Chouraqui est venu à la rencontre des étudiants de l’école HEAD pour leur parler de choix de vie et de passion. Comment garder son identité et croire en son talent ? Pourquoi ce désir de raconter des histoires et de transmettre des émotions ?

Maître Emmanuel Brochier, Fondateur de l’école HEAD et Associé Fondateur du cabinet Darrois Villey Maillot Brochier a reçu Elie Chouraqui dans le cadre des conférences « Il n’y a pas que le droit dans la vie ». L’objectif de ces conférences étant d’ouvrir les étudiants de l’école à d’autres professions et d’autres univers.

« Nous sommes, nous les juristes, des gens sérieux. Nous portons des costumes, des cravates » ironise Emmanuel Brochier. « Vous, Elie Chouraqui, vous racontez des histoires, est ce bien sérieux ? »

Le cinéaste aux multiples casquettes, metteur en scène, producteur, scénariste, répond que la vie est un récit. Les histoires, pour lui, c’est comme l’eau, comme l’air, nous en avons tous besoin pour vivre.

« Nos vies nous appartiennent, nous n’en n’avons qu’une. Lorsque j’ai eu mon bac, je suis allé à Assas et là j’ai vu des jeunes gens très à l’aise, alors que moi je ne l’étais pas. Je me suis alors demandé ce que je voulais faire dans la vie. Je me suis posé la Question essentielle : Qu’est ce que tu aimes, qu’est ce qui te donne envie de te lever ? »

« J’ai pris le temps. Rencontré des gens. J’ai accepté les propositions qu’on m’a faites. On m’a présenté Claude Lelouch, j’ai été sur le tournage de son film, et là, je rencontre la passion. Je sens que ma place est sur un plateau de tournage. Je travaille avec Claude pendant quelques temps puis je décide de me lancer. Anouk Aimée, grande actrice, me propose de faire mon premier film. Pour être libre et indépendant en tant que réalisateur, je fais le choix de le produire et de l’écrire. La passion et le travail m’ont permis de surmonter mes peurs. »

« Si vous êtes avocat, vous devez aussi le faire avec passion. Chaque choix est important. Votre devoir c’est de vous lever tous les matins de bonne humeur et de faire les choses avec passion. Je ne crois pas complètement au hasard. Il y a des trains qui passent mais il faut les attraper. Je vous invite à toujours laisser les portes ouvertes. Nos vies sont faites de ça, de rencontres. La liberté c’est le choix d’existence. C’est vrai qu’il y a la pression de l’entourage, la sécurité, mais il faut aussi savoir se lancer, surmonter ses peurs. Il ne faut pas laisser la destinée vous prendre en main, il faut prendre en main votre destin. Il faut rester fidèle à vos idées. Faites de vos vies des chefs d’œuvre. »

« Vous allez avoir peur mais trouvez des ressources. »

« Dans tous les métiers on peut être explorateur de nouvelles voies. Et vous vous devez d’être l’un de ceux là. »

La conférence s’est terminée par un échange chaleureux entre les étudiants et Elie Chouraqui qui a répondu à leurs questions.

 

 

 

 

 

Pas encore de commentaire

Ajouter un commentaire