Rétrospective sur la 1ère édition des Cafés du Droit

La France est-elle toujours une terre d’asile ?

C’est autour de ce thème que s’est déroulée la première rencontre des Cafés du Droit, une initiative d’HEAD, dans le cadre convivial et informel de la brasserie « Les Patios », place de la Sorbonne.
Des intervenants de qualité comme Maitre Brochier, du cabinet Darrois ou Maitre Lambert du cabinet MayerBrown, entouraient Mortaza Jami, réfugié afghan, et Maitre Aubert, tous deux membres de l’association Pierre Claver.
L’association Pierre Claver, comme nombre d’autres associations, fournit aide et soutien aux demandeurs d’asile dans leurs démarches auprès des préfectures et de l’OFPRA. Les avocats de l’association s’engagent au service de ces demandeurs d’asile et leur apportent une aide juridique gratuite.
L’engagement social des étudiants est une des valeurs au centre de la philosophie HEAD pour qui parcours d’excellence et partage doivent se conjuguer, comme l’ont rappelé Me Brochier et Me Lambert.

Image de prévisualisation YouTube

Ce premier Café s’est avéré riche d’enseignements sur la réalité de la procédure complexe de la demande d’asile, exposée avec brio par Maitre Aubert. Ce jeune avocat a su faire partager, avec simplicité, son expérience de professionnel bénévole au service des demandeurs d’asile. Il a notamment exposé la difficulté de l’exercice qui consiste, pour un avocat, à bâtir un dossier sur la base de faits et de récits avec des éléments matériels limités.

Le témoignage de Mortaza Jami  a permis aux participants de partager la difficulté du demandeur tant au regard de la constitution du dossier que des délais d’instruction de la demande. C’est souvent la langue qui, malgré la présence d’interprètes, est le plus gros obstacle à la fluidité des démarches. Or, pendant l’instruction, le demandeur d’asile est en situation de grande précarité, même s’il a pu obtenir une autorisation provisoire de séjour (APS).

Le temps aura manqué pour répondre aux questions de l’auditoire et approfondir le sujet, notamment  au regard de la législation européenne en matière de droit d’asile.

Image de prévisualisation YouTube

Le succès de cette première édition des Cafés du Droit a démontré l’intérêt que peut susciter un échange, à la fois didactique et informel, entre praticiens et étudiants.

Tags: , ,

Pas encore de commentaire

Ajouter un commentaire